Le Chateau de Montségur

Forum de la famille De Valincourt sur les RRs
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Consolament d'Alazaïs (20/11/1454)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alazaïs

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 40
Localisation : Azincourt, ARTOIS
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Consolament d'Alazaïs (20/11/1454)   01/01/07

Partie d'Azincourt le 02 SEPTEMBRE 1454, j'atteingnis le LANGUEDOC le 16 OCTOBRE 1454. Des mon arrivée à Carcassonne, je me rendis à la Maison de Prière d'Erosleheros...

Face à mes interrogations, il émit des paroles rassurantes:
Citation :
Le sacrement que vous venez chercher ici n'est pas vain. En vous, existe l'âme du poête, de celui qui par ses émotions éclaire le chemin que nous cherchons.
Me rappelant ces paroles, je passais la soirée à me purifier pour avancer sur le chemin de la foi vrai...

Le lendemain, la cérémonie devait commencer...
Pour cette occasion et pour les suivantes, Eros avait commandé une croix cathare taillé de main de maître dans la pierre: .
Ce symbole rappellant la croisé de chemins et son aboutissement dans l’union, devait être le témoin muet de mon sacrement éternel,
Citation :
comme la pierre dans laquelle la croix est taillée

Toute la communauté Cathare était rassemblée: Gurgald, Dratus, les anciens Amaury et Moultedon... Beaucoup me serrèrent dans leurs bras. Se trouvaient également présents dans un coin mes amis Munin et FJ...

Eros avait décidé que j'étais enfin prête... Bien que ma décision avait été longuement réfléchie et que mon voyage l'avait confortée, je fut pris d'un doute...

La prière fut suivit d'un long silence de méditation... qui me permit de me rappeller mon parcours depuis ma sortie de l'orphelinat, jusqu'à son arrivée à Carcassonne... J'avais toujours pris soin de respecter les rites à la lettre: ni mensonges, ni insultes, ni vols, ni meurtres d'hommes ou d'animaux. J'avais toujours tenté de résoudre les conflits par la parole, même avec les Inquisiteurs de l'E.A., ce qui m'avais valu un poste d'Ambassadrice... Certes, j'avais follement aimé, mais jamais je ne m'étais adonné au plaisir de chair! Mon seul regret: n'avoir pas pû le sauver lui... une âme perdue... C'est pour çà que j'avais parcouru ce chemin!

Comme s'il avait compris que j'étais arrivée au bout de mon raisonnement, Eros reprit la cérémonie: je me mis à genoux devant lui, mains jointes et m'inclina trois fois jusqu'à terre en répétant à chaque fois, d'une voix tremblante: "Bénissez-nous seigneur ; Priez pour nous!"
"Conduisez-moi à bonne fin!" Eros récita sept oraisons dominicales et se lava symboliquement les mains.

Le Livre des Evangiles ouvert à celui de Jean, il chuchota:
Citation :
Que le Père saint, juste, véridique et miséricordieux, qui a le pouvoir dans le ciel et sur la terre de remettre les péchés vous remettent et vous pardonnent tous vos péchés en ce monde et vous fasse miséricorde dans le monde futur... Ma Dame, vous êtes sur le point de recevoir le baptême de l'Esprit; avez vous la ferme volonté de recevoir ce baptême spirituel ? Etes vous prête à pratiquer toutes les vertus par lesquelles on devient bonne chrétienne ? Etes-vous prête à délaisser la vie matérielle et charnelle ? Renoncez-vous pour toujours et à jamais à tous les plaisirs de ce monde et élever votre âme vers notre Dieu, à servir notre Eglise, de ne reculer ni devant la souffrance ni devant la mort; tout cela de votre plein gré?
Mon coeur battait si fort que j'entendis à peine ses paroles... mais ma réponse était affirmative...
Citation :
Que le Père Saint, juste, véridique et miséricordieux, qui a le pouvoir de juger toute chose, vous remettent et vous pardonnent tous vos péchés en ce monde et vous fasse miséricorde dans le monde futur.
Ainsi dès à présent, vous êtes par votre pureté et notre témoingnage de votre sacrement, lavée de vos fautes et libérée de vos dettes envers ce monde. C'est devant le Saint père, Christos (le premier cathare), et l'esprit que votre âme à célebré ce sacrement. Ne l'oubliez pas, soyez à l'image de cette fidelité et le chemin que vous cherchez s'ouvrira devant vous à chacun de vos pas. Cette terre n'est bientôt plus que le marche pied qui vous mènera à Dieu.

Eros plaça alors le Livre (Evangile de Jean) sur ma tête, récita le Benedicite, trois Adoremus, sept Pater et termina par:
Citation :
Que le seigneur Dieu vous pardonne et vous conduise à bonne fin
.
J'étais devenue, devant tous présent, Bonne-femme de l'Eglise cathare reconnue des miens...
Citation :
Voici qui est fait! Je vous félicite Bonne Femme Alazaïs, vous avez trouvé la maison de votre âme et personne ne pourra vous enlever, que ce soit par la ruse ou encore la force, ce qui a été ordonné aujourd'hui. Je suis sur que vous trouverez la justesse qui rendra vos actes pleins de la bonté du Seigneur. Vous êtes à présent une guide pour les nombreuses âmes en errances dans ce monde et je n'ai aucune crainte car, moi même, je vois en vous et en votre démarche le bon chemin. Vous êtes bénie de Dieu et heureux ceux qui vous suivront.

La cérémonie était terminée... Gurgald et Dratus s'approchèrent à leur tour pour me présenter leur marque d'affection et de sympathie:
Citation :
Nous admirons votre choix et nous vous remercions de toutes les privations (surtout charnelle) que vous pratiquerez pour nous montrer la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poilly.net/
 
Consolament d'Alazaïs (20/11/1454)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] La Fronde de janvier de l'an de Pâques 1454
» [ARC]Vente et achat d'épées en BA - 22/10/1454
» Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454
» Ducs Régnants du Bourbonnais-Auvergne
» Ordre de la Croix Provençal - [ 15/07/1454 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Chateau de Montségur :: Evêchés et Maisons de prières :: Evêché de Carcassès :: Maison de Carcassonne-
Sauter vers: